Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

M. Legault, vous venez de perdre mon vote!

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
J’ai écouté attentivement vos explications lors de votre rencontre de presse du 16 février et j’en suis éberlué.

Depuis des semaines, à votre demande, nous faisons l’effort de nous confiner le plus possible afin d’abaisser les courbes relatives à la COVID et, au moment même où la situation redevient quasi à la normale, vous permettez qu’il y ait une semaine de la relâche alors que son père fondateur en souhaitait le report dans les circonstances.

J’espère, M. Legault, que vous êtes bien conscient de l’importance de votre décision parce qu’elle implique des conséquences qui peuvent être désastreuses.

Non seulement risquez-vous de provoquer une nouvelle vague de la COVID, mais plus encore risquez-vous de perdre l’appui de la population si telle était la situation.

Je crois sincèrement, M. Legault, que vous avez fait preuve d’un manque de leadership dans cette décision. Les syndicats y sont certainement pour quelque chose, mais je ne peux croire qu’il n’y avait pas possibilité d’entente pour reporter le tout de quelques semaines. Il était de votre devoir d’agir en premier ministre responsable et de fermer ce robinet.

Je vais donc, comme tant d’autres, espérer que ce «virus maudit» ne puisse profiter de la situation et que nous puissions, conséquemment, retrouver un semblant de vie plus normale une fois cette semaine terminée.

André Paquette, Québec