M. L'Allier et la culture

Le décès de M. L'Allier démontre, encore une fois, combien est étriquée notre vision de la culture. C'est grâce à sa culture si monsieur L'Allier a pu mettre en marche et réaliser les projets qui ont embelli le tissu urbain de la Capitale. Seule la culture lui a permis d'avoir le recul nécessaire à l'élaboration et à la réalisation de projets bénéfiques à long terme pour Québec et sa région.
Le réaménagement du boulevard René-Lévesque et des berges de la rivière Saint-Charles et la revitalisation du quartier Saint-Roch sont autant de manifestations de nature culturelle que les rénovations du Palais Montcalm et de l'ancienne caserne de la rue Dalhousie (Ex-Machina), ces dernières effectuées à une fraction du coût du Centre Vidéotron. On aimerait que cette attitude soit partagée par nos administrations municipales, qui semblent privilégier les projets à court terme élaborés par des promoteurs immobiliers beaucoup plus soucieux de profits immédiats que de beauté et de qualité de vie.
Louis Garon
Québec