M. Deltell sans bravoure!

Le chat est finalement sorti du sac lors d’un brunch annuel dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent.

Il n’y a pas à dire, la trépidante attente de la réponse de M. Deltell, marquée de tremblements parmi les agitations rapides et de rythmes saccadés a, manifestement, été plus applaudie que pleurée.

Il ne se présentera pas dans la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada. Ma foi, M. Deltell, le grand chevalier au cœur vaillant, serait-il tombé de son cheval et aurait manqué de bravoure?

Michel Beaumont, Québec