Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

Lutte au djihadisme

Philippe Couillard refuse de boycotter l'Arabie saoudite et le PLC assouplit les règles pour vendre des armes à l'étranger.
Il faut mettre fin au djihadisme, mais les décisions du Canada et du Québec vont à l'encontre de ce but. Je propose cinq idées :
- dénoncer la duplicité canadienne qui proscrit le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), mais pactise avec des États soutenant le djihad comme la monarchie saoudienne et la Turquie;
- soutenir une alternative politique progressiste au Moyen-Orient, dont la gauche kurde;
- mettre fin aux interventions militaires inefficaces comme en Afghanistan;
- enrayer les mesures d'austérité nuisibles aux plus défavorisés;
- ouvrir les bras aux réfugiés musulmans, premières victimes des terroristes.
Francois G Couillard, Québec