L’univers Lehouillier

En réaction à l’article «Gilles Lehouillier a un état d’esprit “spécial”» du journaliste Jean-­François Néron paru le 15 juin

LIRE l'article ici

Le maire de Lévis plaide pour un projet de transport en commun qu’il travaille avec le maire de Québec pendant des années. Au fil d’arrivée, alors que le financement est accordé, il répudie le projet sans même avoir la courtoisie d’en aviser préalablement son homologue.

Il accepte un devis portant sur l’étude d’un troisième lien puis ne l’accepte plus. Il veut poser 30 questions à la ministre Tremblay, mais refuse de les lui communiquer directement. Il choisit de le faire publiquement et, le moment venu, la liste passe de 30 à 54 questions. En plus de refuser de rencontrer la ministre Tremblay et de l’affronter systématiquement, il se lance dans une attaque personnelle violente contre le maire Labeaume.

Dans les circonstances, la réaction du maire Labeaume à l’effet que M. Lehouillier vit dans un univers spécial et déroutant n’est pas exagérée. Depuis des mois, Gilles Lehouillier nous ramène aux stériles querelles de clocher d’autrefois. Pour le bien de la région, le vaudeville doit cesser. 

Serge Parent, Québec