Louise ou Michaëlle?

En réaction à l’article «Michaëlle Jean monte au front» du journaliste Jean-Marc Salvet, paru le 9 juillet 2018 Michaëlle Jean ne peut compter sur aucun premier ministre au Canada. Les premiers ministres canadiens flirtent avec le régime génocidaire de Kagame, pour les mêmes raisons que Macron veut Louise Mushikiwabo à son bord au bord de La Seine.

Vous savez, le français, ou l’anglais, la démocratie, les droits de l’homme, Jésus-Christ, la mondialisation, etc., ne sont que des pipelines servant à aveugler les pygmées et les faire cueillir des ressources vitales aux conforts des Occidentaux. Ainsi comptent pour les dirigeants d’ici la vente d’avions à Kagame, l’accès au Congo du bois d’œuvre, de l’uranium, des huiles, du coltan, entre autres.

Autant de son temps, Michaëlle Jean a fermé ses yeux sur les génocides en cours depuis 1990, autant Emmanuel Macron et Justin Trudeau ou tout autre politicien sont insensibles aux flots de sang des Africains que le régime fasciste de Kagame fait couler pour sécuriser les emplois des Occidentaux.

Louise ou Michaëlle. Je préfère Louise. Au moins avec elle, on ne se fera aucune illusion.

Francois Munyabagisha, Drummondville