La ministre de la Famille, Francine Charbonneau

L'ineffable ministre!

En lisant la missive, destinée à Mme Marguerite Blais, commise par l'ineffable Mme Francine Charbonneau, ministre de la Famille, ancienne coiffeuse et, de surcroît, ancienne présidente de la Commission scolaire de Laval, je n'en croyais pas mes yeux d'apercevoir autant de fautes de français de niveau primaire.
Ouf! Mais comment Mme Charbonneau a-t-elle pu passer si facilement à travers les mailles du filet de la respectabilité et de la hiérarchie pour ainsi devenir présidente d'une commission scolaire et magiquement ministre? Parions que les erreurs non commises, dans son bref message, sont le fruit du hasard qui caracolait!
Les électeurs de Laval connaissaient-ils vraiment Mme Charbonneau? Comment se fait-il que M. Philippe Couillard, visiblement dans la gêne, minimise une telle ignorance alors qu'elle est ministre? Pourquoi Mme Charbonneau n'a pas plus de connaissances du français qu'un élève du primaire? Pourquoi n'a-t-elle pas demandé l'aide de quelqu'un pour écrire un texte à sa place pour ainsi éviter d'exposer une telle faiblesse? Comment peut-elle affirmer posséder une respectabilité devant les employés de son ministère? Mais quelle tristesse!
Michel Beaumont
Québec