Liberté d'expression... dans la boue

Quand donc verrons-nous les Mike Ward de ce monde réaliser enfin qu'en jetant publiquement de la boue sur des innocents par leurs moqueries inutilement cruelles et prétendument rigolotes, c'est leur propre «liberté d'expression» dont ils se targuent qu'ils dévalorisent... en la plongeant dans la même boue.
Tania W. Krieger, Québec