L'hypocrisie du Parti libéral du Québec

Depuis plusieurs décennies, les politiciens du Québec nous ont habitués au fait suivant: quand ils n'ont rien à apporter de positif pour la province parce qu'ils trop paresseux pour forcer leur imagination à trouver des idées créatrices, ils s'ingénient à dénigrer le parti au pouvoir afin de lui faire perdre toute crédibilité. Nous en avons encore malheureusement eu la preuve au cours des derniers jours.
Depuis plusieurs décennies, les politiciens du Québec nous ont habitués au fait suivant: quand ils n'ont rien à apporter de positif pour la province parce qu'ils trop paresseux pour forcer leur imagination à trouver des idées créatrices, ils s'ingénient à dénigrer le parti au pouvoir afin de lui faire perdre toute crédibilité. Nous en avons encore malheureusement eu la preuve au cours des derniers jours.
En effet, à la suite de témoignages à la commission Charbonneau, on a vu des députés libéraux prêts à déchirer leur chemise sous prétexte qu'il y aurait supposément eu un deal entre la FTQ et le Parti québécois pour tenter d'empêcher la mise sur pied d'une telle commission d'enquête. Pourtant, pendant trois ans, les partis d'opposition à Québec (dont le Parti québécois) ont réclamé à hauts cris une telle enquête alors que les libéraux, avec à leur tête Jean Charest, ont refusé systématiquement, jusqu'à ce que la pression soit intenable.
Et aujourd'hui, ils jouent aux vierges offensées, comme si c'était leur idée qui avait failli ne jamais voir le jour. Que d'hypocrisie et quelle perte de temps par des gens payés à même nos taxes et nos impôts!
Réjean Bujold, Québec