L'histoire du Québec en une phrase

- Un peuple d'aventuriers et de bâtisseurs qui, il y a 40 ans s'est fait dire que tous nos problèmes venaient de nos voisins et qui depuis ne sait plus reprendre le contrôle de sa destinée ni l'élan qui lui a permis d'être co-fondateur d'un des plus grands pays du monde. David Bélanger, Lac-Delage
- Un peuple d'aventuriers et de bâtisseurs qui, il y a 40 ans s'est fait dire que tous nos problèmes venaient de nos voisins et qui depuis ne sait plus reprendre le contrôle de sa destinée ni l'élan qui lui a permis d'être co-fondateur d'un des plus grands pays du monde. David Bélanger, Lac-Delage
- Les nations autochtones vivaient sur cette terre en harmonie avec la nature depuis des millénaires; au début du 17e siècle, des Européens sont venus s'y installer en espérant améliorer leur sort, par la suite, un peu après le milieu du 18e siècle, une tribu européenne rivale a pris le contrôle des lieux  en espérant s'y enrichir. Denis Bastien
- Peuple heureux à gauche, confortable à droite, ouvert à l'autre, fermé au suivant, jadis mal éduqué, aujourd'hui victime de propagande de part et d'autre sous la banière d'un drapeau bleu, blanc et aussi du rouge, lysé ou sortant de l'érable. Richard Desrochers
- Et bien soyons optimistes et constatons que nous avons plutôt muté dans l'harmonie, tout compte fait, en commmençant avec nos ancêtres très loitains, les colons français, pour se retrouver aujourd'hui Québécois d'origines diverses, fiers de notre langue commune et de son apport à la francophonie, sans oublier nos réalisations à caractère international; on doit partir de ce postulat, à mon avis, pour donner un sens et une interprétation à tous les combats qui ont jalonné ce parcours historique. Gisèle Picard
- Ce peuple, hier pauvre mais débordant d'enfants, est aujourd'hui vieillissant et criblé de dettes, et craint de voir taries demain et sa jeunesse et sa fortune. Richard Sauvé
- Un peuple distinct avec une culture et une histoire forgées par des enjeux commerciaux, religieux et politiques, par le hasard, par une géographie et un climat spécifiques, dont la survie sera dictée, non pas par des choix politiques nationaux, mais plutôt par les enjeux environnementaux planétaires, au même titre que tous les autres peuples. Serge Forest
- Outre le cas des Premières Nations, la coexistence, sur un même territoire de deux communautés nationales, une majoritaire francophone et une minoritaire anglophone, leur interaction plus ou moins pacifique (aux plans économique, culturel, démographique, etc.) entrecoupée de collisions violentes ayant mené - moyennant la « soumission par les armes » en 1837 et 1838, une «seconde conquête» (Adam Thom) dans les faits - à la prééminence de la seconde sur la première pour plus de cent ans (1830-1960). François Deschamps, historien
- C'est l'histoire d'un peuple marqué par l'ambivalence politique parce qu'il tenu dans l'ignorance des véritables facteurs qui ont modelé son destin. Claude Poulin, Québec
- «Tout ce qu'il y de beau dans un drapeau, c'est cette liberté qu'il a de tourner autour d'un poteau» - Claude Péloquin. Nous avons grandement besoin de cette perspective. François Perreault, Québec
- Mon histoire en est une de découvreurs et de pionniers; ils se sont investis corps et âme dans cette aventure. Micheline Aubé
- Le Québec est un berceau de bâtisseurs, quoiqu'on les a toujours qualifiés de rêveurs, qui n'ont eu cesse de croire en leur unicité, de lutter pour conserver leur identité, envers et contre tous, et qui maintiennent, malgré tout, un noyau fier d'être une nation distincte, nourrie d'ambition de se définir un jour comme étant un pays. Linda Verret
- Le Québec? Je suis né sous la fleur de lys, j'ai grandi sous la rose, je mourrai sous l'étoile américaine... courage, mourons! Hervé Caron Dupont
- Je ne me souviens de rien. Pierre Deschamps, Paspébiac
- Une quête ardue pour la reconnaissance. Pierre Aubé
- Une nation d'ardents défenseurs de leur identité, qui peinent, doutent et prennent la frousse à l'idée de s'affranchir complètement de son tuteur imposé. Gilles Goulet
- Une nation où l'État est maître, où la différence est le Mal. Étienne Binet
- Quebec's only misfortunes are the manipulation by clergy up to the 60ies and then substituted by politicians. (Les seuls malheurs du Québec sont la manipulation par le clergé jusqu'aux années 1960 et par les politiciens depuis ce temps) Tony Battista, Montréal
- L'identité québécoise par la prière, le sport, la musique, la poésie, la politique et maintenant par le monde ordinaire! Douglas Beauchamp, Québec
- Au tout début, les autochtones se sont fait avoir, par la suite nous, descendants des Français de France, nous nous sommes fait avoir aussi, ça continue encore aujourd'hui et rien ne fait espérer que ça va arrêter. Céline Lebel, Québec
- L'histoire du Québec est celle du fleuve St-Laurent, ouvert d'un côté sur le continent et de l'autre sur le monde, dont chaque affluent nourrit sa singularité aux allures de mer. Jean-Benoit Ratté, Québec
- Ce qui fait notre unicité, nous du Québec, c'est que nous avons profité à la fois de la culture française et de la culture anglaise. Yves Lortie
- Un pays en devenir si ses habitants peuvent réaliser qu'ils ont tout pour jouir de leur autonomie (talents, richesses naturelles, génie entrepreneurial, notoriété sur le plan international, etc.). Bref, un peuple de battants et non de battus! Suzanne Ménard
- Pays utopique où vivent mitaines tissées de fibres étrangères et des ceintures fléchées métissées aux premiers arrivants. Michel Sabourin
- Démarrée sur une terre usurpée, labourée avec la patience de la survivance, hantée par ses échecs et portée par ses succès, c'est l'histoire d'un peuple parfois sourd au bruit et à la (petite) fureur qui ne cessent d'en tisser la trame. André Lavoie
- Des rendez-vous manqués ! Hélène Demers, Saint-Augustin-de-Desmaures
- Un peuple fier et résilient, en constante évolution. Andrée Rioux
- De bons travailleurs dans une colonie-comptoir qui se sont fait exploiter par leur métropole. Francis Roy
- «De plus, Sa Majesté Trés Chretienne cede & garantit à Sa dite Majesté Britannique, en toute Proprieté, le Canada avec toutes ses Dependances, ainsi que l'Isle du Cap Breton, & toutes les autres Isles, & Côtes, dans le Golphe & Fleuve S' Laurent» - Extrait du traité de Paris signé en 1763 qui résume tous nos malheurs. François Laberge
- Un territoire rude habité et développé par un peuple unique et fragile, un peuple sauvé de l'extinction par l'envahisseur qui lui a laissé pratiquer sa religion. Pierre Poulin
- Un peuple abandonné, aux caractéristiques uniques, qui cherche à atteindre sa maturité dans un pays où il sera maître de sa destinée selon ses valeurs. Raymond Boutin
- Une grande côte à remonter depuis l'implantation du Moyen-Âge francophone et religieux en Amérique par Jacques Cartier en 1534. Émery Marcoux, Sainte-Marie-de-Beauce
- «D'abord, rendant visite à la ville de Québec, je m'y sens comme submergé par une vague de fierté française, bientôt recouverte par celle d'une douleur inconsolée, toutes les deux venues du lointain de l'Histoire.» - Charles de Gaulle relatant sa visite à Québec en 1941, dans Mémoires de Guerre, tome II, p. 241. Marc Dufour, Montréal
- Au Québec, l'Église catholique a tué le sens du bien commun. Luc Chéné, Saint-Antoine-de-Tilly
- Faire une phrase pour résumer l'histoire du Québec c'est ignorer toute la complexité des nombreuses perspectives historiques qui existent. Marc-André Lauzon
- Résilience par la survie des premiers colons en Nouvelle-France, ensuite par la sauvegarde de la langue française dans une mer anglophone et maintenant par le courage, l'habileté et le succès de ses créateurs et de ses gens d'affaires. Andrée Champagne, Québec