Leur musique ou ta jasette?

En réaction à la chronique «Sois gentil, ferme-la!» du journaliste Marc Allard parue le 14 juillet.

LIRE LA CHRONIQUE ICI : «Sois gentil, ferme-la!»

De plus en plus de personnes semblent malheureusement oublier que le FEQ est avant tout un festival pour écouter et découvrir de la musique, et non un endroit pour jaser comme dans un bar ou faire la fête en gang. Les artistes et les professionnels de la scène travaillent fort pour nous donner un bon spectacle. Le minimum, c’est d’écouter pendant qu’ils jouent. Et les organisateurs ne le rappellent jamais.

Pour contrer ce phénomène, les organisateurs devraient présenter un avertissement au début des shows, un peu comme au cinéma. Une capsule sur les écrans ferait le travail. Pas pour obliger le silence complet, mais juste pour diminuer les jasettes qui s’éternisent pendant les chansons (ex.: «Durant les chansons, c’est pas toi qu’on est venu entendre!»). Ça serait déjà un pas dans la bonne direction. 

Parce qu’à un moment donné, ce n’est plus possible de changer de place. Les gens venus écouter le spectacle ont aussi payé leur bracelet ou leur billet. Ils ont aussi le droit d’avoir du plaisir et de profiter du moment unique qui se passe sur la scène devant eux. Une simple question de respect.

Pascal Laliberté

Québec