L’été à l’eau

L’eau s’étant sans doute retirée des zones inondées l’été venu, on ne peut cependant ne pas penser aux tâches immenses qui attendent ces sinistrés quand on voit l’ampleur des dégâts subis.

Il leur faudra beaucoup de courage pour la remise en état des domiciles et leur environnement en plus des coûts réels et humains auxquels ils devront faire face. Leur été passera à accomplir leurs nécessaires labeurs.

Espérons que les difficultés administratives habituellement liées aux compensations établies par l’État seront vraiment éliminées, cette fois, comme le promet le gouvernement Legault. Il en va de même pour les villes.

Richard Gagné, Sainte-Pétronille