Les vrais enjeux

La campagne électorale provinciale va bon train. Les chefs font la tournée des régions, tentant de s’attirer les votes des électeurs par des promesses souvent un peu déconnectées de la réalité. Plusieurs dénonciations d’actions répréhensibles de candidats viennent faire dévier la campagne de ses vrais enjeux. Comment comprendre qu’un parti ne connaisse pas les squelettes cachés d’un candidat ou d’une candidate?

Comment comprendre qu’une personne se présente pour un parti avec de tels squelettes? Les enjeux sont très nombreux, que ce soit en santé, en éducation, en réformes sociales, en transports, en contrôle des dépenses et bien d’autres encore. 

Et pourtant il en est un qui semble passer sous silence et qui devrait occuper presque toute la place: l’environnement. De nombreux reportages télévisés nous montrent à quel point la terre se détériore: les nombreux déchets retrouvés dans les océans ou dans le corps de poissons morts, la fonte rapide des glaciers dans le Grand Nord, le réchauffement de la planète et tous les dérèglements que cela emmène. 

Dernièrement, on nous rappelait que l’on extirpe de la terre 1,7 fois ce qu’elle devrait nous donner. À ce rythme, combien de temps encore espérons-nous survivre? Il y a urgence en la demeure et c’est à cela qu’il faudra s’attaquer en priorité.

Michel Giroux, Québec