Les pitbulls et le syndrome «NRA»

À compter du 26 septembre, les pitbulls seront interdits à Montréal. Voilà qui est bien, mais j'espère seulement que d'ici le 25 septembre on ne se ruera pas dans les animaleries du Québec pour acheter tous les pitbulls à vendre.
Le syndrome «NRA» (National Riffle Association) frappera-t-il les fans de ces molosses imprévisibles? Car, comme nous le savons, chaque fois qu'on parle d'interdire les armes aux États-Unis, les ventes d'armes augmentent terriblement.
Sylvio Le Blanc, Montréal