Expo Québec mise cette année sur des valeurs sûres et sur une baisse du prix des billets.

Les personnes âgées et Expo-Québec

En réaction au point de vue «Quand le coeur n'y est plus» de Léo Roy publié dans Le Soleil du samedi 5 septembre
Je suis tout à fait d'accord avec Léo Roy qui parle d'Expo-Québec autrefois. Je demeure à Charlesbourg, j'avais un autobus (le 37) qui me débarquait juste à l'entrée d'Expo-Québec, sur l'avenue du Colisée et on entrait directement «dans l'action», Palais du Commerce, aire de restaurants. Aujourd'hui, le 801 nous descend sur la 1ère avenue au Patro Roc-Amadour... déjà une bonne petite marche avant d'entrer sur le site. Et le site est beaucoup trop grand. Il faut marcher, marcher, tout est éparpillé et on n'a plus ce dont M. Roy parle, dont les bingos, spectacles au Colisée... on n'est pas de la génération des jeux. Je suis allée pour la dernière fois à Expo-Québec en 2008 pour voir l'exposition des sculptures de sable et j'étais tellement fatiguée que je n'y suis jamais retournée. Alors, pensez aux personnes plus âgées et peut-être que ça fonctionnera.
Claire Pageau, Québec