Les frères ennemis

L’annonce par Québec Solidaire de la candidature de Vincent Marissal contre Jean-François Lisée dans Rosemont en a surpris plus d’un alors que l’ennemi à abattre est libéral.

À la réflexion, cela est en parfaite continuité avec le rejet l’an dernier de toute forme de rapprochement avec le PQ par QS. Ce parti fait encore la démonstration que la patrie est loin de sa préoccupation première d’autant plus que le candidat Marissal ne serait pas connu comme souverainiste.

Cette lutte fratricide hargneuse et sans merci est difficile à expliquer sinon par un règlement de compte soit contre le PQ ou, ce qui serait pire, contre Jean-François Lisée lui-même, auquel cas ce serait de la petite politique, très petite politique.

Solidaire que de nom pour le Québec!

Richard Gagné, Sainte-Pétronille