Les enragés du guidon

Ces protégés du pontife et lobbyiste Louis Garneau mériteraient que les aberrations de leurs affligeantes délinquances soient filmées, soir et matin, sur la Grande Allée, aux intersections des rue Salaberry et Cartier, et que ces pellicules soient remises en appui et en preuve de la légitimité des récriminations des piétons aux soi-disant chargés de la sécurité publique de notre Ville.
Après observations concrètes par de nombreux usagers des corridors piétonniers, aucun cycliste sur 100 ne respecte les feux rouges auxdites intersections. Ces cyclistes arroseurs et adeptes d'une délinquance accablante, ombrageant ainsi la légitimité et la crédibilité de leurs revendications, ne figurent nulle part à la hauteur des attentes et des respects d'une société civilisée.
Gerry Pagé
Québec