Les dramaturges de la météo

Par les temps qui courent, spécialement en hiver, les météorologues nous annoncent plus souvent qu'autrement des catastrophes quand il n'y a pas de quoi fouetter un chat. C'est rendu qu'une simple averse d'à peine 10 cm de neige se transforme en tempête hivernale. «Restez chez-vous! Évitez de sortir!»
Par les temps qui courent, spécialement en hiver, les météorologues nous annoncent plus souvent qu'autrement des catastrophes quand il n'y a pas de quoi fouetter un chat. C'est rendu qu'une simple averse d'à peine 10 cm de neige se transforme en tempête hivernale. «Restez chez-vous! Évitez de sortir!»
J'ai fureté sur différents sites pour m'enquérir de la définition de ce qu'est une tempête hivernale. Selon MétéoMédia, il s'agit de chutes de neige dépassant 25 cm en moins de 24 heures, ou de fortes accumulations de neige combinées à d'autres phénomènes météorologiques comme la pluie verglaçante, des vents forts ou de la poudrerie.
Peut-on parler de tempête hivernale lorsqu'il n'y a que 10 à 15 cm de neige? Les journalistes affectés à la diffusion de la météo sont passés maîtres dans la dramatisation d'une simple chute de neige. Plusieurs d'entre eux devraient penser à se recycler et à être moins des annonceurs de catastrophes météorologiques. Ils devraient prendre ces averses de neige de façon positive.
Avec le réchauffement climatique, nos hivers ne seront plus ce qu'ils étaient. Même avec seulement deux centimètres de neige, il faut redoubler de prudence et modifier notre conduite automobile. En hiver, c'est de mise!
Roger Kemp, Trois-Rivières