L'erreur de M. Barrette

Le ministre de la Santé se trompe de cible lorsqu'il s'en prend aux journalistes concernant tout ce qui s'est passé cette dernière semaine.
Les journalistes font bien leur travail la plupart du temps. C'est à son premier ministre Philippe Couillard qu'il devrait s'en prendre. Après tout, c'est lui qui garde à ses côtés M. Dufresne au lieu de le congédier.
Il ne faut pas que M. Barrette oublie que l'ère Charest n'est pas si loin et continue de planer sur le Parti libéral du Québec. Plusieurs députés et ministres faisaient partie du gouvernement de M. Charest, dont M. Couillard.
Je comprends la frustation de M. Barrette, mais c'est une réalité avec laquelle il devra vivre un bon bout de temps. Alors qu'il cesse de faire la leçon à gauche et à droite et qu'il continue son travail.
Madeleine Boucher, Québec