L'ennemi commun

L'approche incrémentielle du gouvernement Trudeau sur la taxe du carbone est louable. Il savait les postures récalcitrantes des provinces pétrolières Saskatchewan, Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador.
Malgré son apparence dyssynchrone ou de mal tomber, l'annonce d'Ottawa leur a offert une sortie théâtrale montrant à leurs obligés qu'elles sont montées aux créneaux d'une bataille qu'elles savaient perdue. Elles ont d'ailleurs plus d'un an pour lancer leur propre attaque fiscale ou boursière contre l'ennemi commun, le carbone. Elles peuvent aussi se joindre à une autre armée alliée en formation, celle des énergies vertes. Même la menteuse Volkswagen va gonfler ses rangs avec sa voiture électrique hyper performante.
Pascal Barrette, Ottawa