Le vide bureaucratique

L’hôpital enregistre toutes les naissances et tous les décès. Ce serait donc logique et intelligent que l’hôpital transmette ces informations aux ministères pertinents

Mais encore aujourd’hui, au XXIe siècle, avec toutes nos technologies, il existe un vide bureaucratique entre les bureaucrates, qui refusent de se parler entre eux! On préfère tout mettre sur le dos des citoyens qui doivent affronter les dédales bureaucratiques et remplir des tonnes de formulaires totalement inutiles, avec tous les frais associés, puisque l’hôpital a déjà tous ces renseignements. Quel gaspillage énorme de temps et d’argent ! Certains bureaucrates invoquent même la confidentialité pour ne pas se parler entre eux! Espérons que la CAQ fera mieux que M. Barrette et mettra fin à ces pratiques. Quand on vient de voir un proche mourir ou un bébé venir au monde, le temps n’est pas à satisfaire une bureaucratie mal gérée, qui refuse de collaborer ensemble, mais de vivre son deuil ou prendre en charge un bébé. Qui va exiger enfin l’efficacité et éviter tous ces dédoublements de service si coûteux?

André Michaud, Québec