Le Phare et le 3e lien à l’est

Concernant la réalisation du projet nommé Le Phare, nous sommes d’avis que les dés sont pipés, le promoteur Michel Dallaire ayant pondu son projet à la suite d’une demande du maire Labeaume, qui s’est réjoui des dimensions pharaoniques du projet dès son dévoilement.

Par ailleurs, un sondage récent révèle qu’une importante majorité de citoyens et certains élus semblent d’accord avec la construction d’un troisième lien à l’est, dans le secteur de l’île d’Orléans. Alors pourquoi ne pas réaliser le projet de messieurs Dallaire et Labeaume à l’est, près de la construction de ce troisième lien? Une telle option aurait l’avantage non seulement de désengorger le secteur des ponts à l’ouest, mais aussi empêcher qu’il ne le soit davantage. Ceci dit, nous sommes tout de même d’avis que ce projet démesuré n’a pas sa place à Québec.

Louise et Jacques Gauvin

Québec