Le marché expatrié

Monsieur Labeaume, je fais appel à votre sens commun pour revenir sur votre décision «d'expatrier» le Marché du Vieux-Port vers le secteur du centre Videotron. Vous vous dites si sensible à l'attrait touristique de Québec, mais en voulant retirer le marché du circuit touristique, vous contredisez votre propos. Les touristes qui fréquentent le Vieux-Port, et ils sont nombreux, y trouvent au passage un marché et apprécient de rapporter chez eux des produits typiquement québécois qu'ils ne retrouvent pas ailleurs.
Il n'y a pas que le volet touristique, la clientèle de Québec aime fréquenter le Marché du Vieux-Port actuel dans son environnement bucolique qui est une valeur ajoutée aux produits que l'on y trouve. La piste cyclable construite devant le Marché invite les nombreux cyclistes à faire une pause et déguster les produits  offerts. 
Installer un marché au milieu de nulle part est une grave erreur qui risque d'amener les usagers à délaisser le concept du marché où les gens achètent directement du producteur et créent des liens avec ce dernier.
Diane Latulippe, Québec