Le macaron: objet inutile et polluant

À quoi donc sert le macaron du Festival d'été de Québec? À faire scintiller les foules? Comme on regarde normalement les autres spectateurs dans le dos, ce sont normalement les artistes qui voient ce spectacle. Mais est-ce que le bénéfice vaut toute cette logistique de faire fabriquer cet objet autrement inutile contenant une pile polluante? Très peu penseront à recycler la pile polluante comme il se doit.
Je me donne rarement la peine d'installer le macaron puisque le seul contrôle à l'entrée est le bracelet et, si je le fais, je ne le fais jamais scintiller. Aucun employé n'a jamais questionné l'absence de macaron ou de scintillement.
Imaginez la panique de celui qui a perdu ou égaré son macaron et qui pense qu'il y aura un tel contrôle à l'entrée.
Le Festival d'été est devenu extraordinaire. L'abandon du macaron est une amélioration assez facile à apporter pour diminuer le coût toujours croissant du passeport.
Jeannot Vachon, Québec