Le jour de la marmotte?

Les citoyens du pays ont dessiné un gouvernement après une longue, trop longue, campagne électorale.

Justin Trudeau, pour sa part, devra patiner sur une glace plus mince cette fois. 

Bien sûr, il nous dira qu’il écoutera davantage les besoins de la population pour se refaire une musculation affaiblie par les suffrages.

Par ailleurs, je suis déçu par l’attitude du chef du Bloc, Yves-François Blanchet, qui votait à Shawinigan et, immédiatement après avoir voté, se dirigea à la vitesse grand V vers Montréal. À mes yeux c’est un abandon gênant! «Mais quossé ça?» 

A aussi couru le chef conservateur, Andrew Scheer, qui s’amusait à brandir le spectre de la peur avec le référendum pour un vote au Bloc. 

Pour ce qui est du NPD, le Parti vert et le PPC, c’est du raté, des héros au service du vent, direz-vous! Oui, c’est bien le jour de la marmotte.

Michel Beaumont, Québec