Le bon sens a parlé

Les gens de la ville de Québec, surtout les usagers du RTC, sont contents que les syndiqués aient entériné l'entente de principe intervenue il y a quelques jours, approuvée à 87 %. Bravo!
Mais je ne suis pas surpris de ce dénouement heureux. Il faut, ici, remercier monsieur Normand et le syndicat d'avoir fait preuve de collaboration et de bonne foi.
Quand monsieur Normand a demandé au maire de se la fermer, j'ai compris que ce monsieur avait l'intention de négocier ferme, dans le plus grand respect de toutes les parties. On s'est assis, on s'est parlé et on a négocié jusqu'à finaliser le tout pour la satisfaction de toutes et tous. Bref, quand on veut, on peut.
Lévis Bouchard, Québec