Le blues de la «tite madame»

Que ne résonne plus à mes oreilles «tite madame», voilà mon souhait pour 2017. Suis-je la seule femme à en avoir marre du terme «tite madame»?
Le «tite madame» ne va pas nécessairement avec la grandeur de la madame. La «tite madame» peut mesurer six pieds! De plus, cette expression ne sent-elle pas l'âgisme? Car celle qui est traitée de «tite madame» possède, habituellement, quelques décennies d'existence. Cela pue aussi le sexisme! Quand entend-on «tit monsieur»? Et, si on l'utilise, ce mot ne semble jamais aussi péjoratif que «tite madame». «Tite madame» renferme aussi un côté kétaine. On se moque souvent de la façon de se vêtir de la «tite madame», de ses goûts et de son attitude. Bref, on la trouve ridicule! Pire que la moyenne des ours. Qu'on se le tienne pour dit, employer «tite madame», c'est faire preuve de petitesse d'esprit!
Martine Lacroix, Montréal