Le Bloc sur les blocs?

Le jour où j’ai appris la démission des sept députés du Bloc, j’ai mis mon enveloppe de financement de côté. L’enveloppe est en attente sur mon bureau et cela jusqu’au vote de confiance du début juin. OK, je ne suis pas un gros donateur, mais je milite au Bloc depuis plus de 20 ans. Pour moi, le Bloc a été un atout pour les Québécois, souverainistes ou pas.

Je profite de l’occasion pour saluer le courage de Monsieur Mario Beaulieu, qui a décidé de rester président pour recréer l’unité après le vote du début juin. Pour moi, l’espoir de redémarrer le moteur du Bloc et de le faire renaître de ses cendres comme un phénix réside dans le choix des membres de ne pas appuyer Madame Martine Ouellet.

Michel Houle, Québec