L'argent avant la conscience

Comme moi, vous avez pris connaissance des intentions de notre gouvernement provincial de mettre en place une loi qui vise à bloquer les sites Internet de jeux de poker en ligne qui ne seront pas certifiés (donc contributeurs) de Loto-Québec.
Comprenez-moi bien, je ne suis pas contre cette percée historique de la censure d'Internet; c'est non seulement justifié, mais à mon sens inévitable de la part d'un État qui se veut le défenseur du mieux-être collectif.
Là où je me questionne, c'est de constater, une fois encore, que notre société priorise ses ambitions monétaires avant sa morale.
J'espère que la prochaine étape, car il y en aura une, sera le blocage des sites Internet de pornographie infantile et autres atteintes à la dignité humaine la plus élémentaire.
Robert Marceau, Québec