L’ambiguïté des Québécois

À l’automne 2018, le gouvernement québécois de la CAQ votait la loi 21 interdisant le port des signes religieux aux personnes en position d’autorité.

Environ 70 % des Québécois appuient cette loi. On sait que le Canada est en pleine campagne électorale présentement. Devant les positions ambiguës des différents chefs de parti, un seul a avoué clairement que s’il était élu, il allait étudier la possibilité de contester cette loi québécoise. Qui ?

Justin Trudeau. Par cette possibilité, il veut montrer au reste du Canada qu’il peut selon ses «humeurs» venir mettre son nez dans les lois du Québec et mâter ce petit peuple.

D’où l’ambiguïté: les Québécois sont prêts à donner une majorité de députés au Parti libéral le 21 octobre. Sommes-nous ambigus et tout simplement illogiques ?

Charles Paquet
Cap-Santé