La volonté des parents

Le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx devrait envisager les dernières interventions des Comités de parents des plus grosses commissions scolaires francophones et anglophones au Québec.

Contrairement à ce que la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) et l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) souhaitent, les comités de parents de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et de la Commission scolaire English-Montreal (CSEM) ont clairement déclaré, par résolutions, qu’ils veulent que les élections scolaires se tiennent à la date prévue, c’est-à-dire le 4 novembre 2018.

Le gouvernement Couillard devrait respecter les souhaits des premiers éducateurs: les parents, car ils savent mieux que tout autre ce qui est dans le meilleur intérêt de leurs enfants.

Chris Eustace

Montréal