La Ville nous a bien eus

En réaction au texte «Des guides touristiques sans permis» paru le 28 juin
Je suis guide touristique détenteur d'un permis de la Ville de Québec et diplômé du Collège Merici. Quelle honte et quel désappointement de lire votre texte ce matin. L'administration Labeaume nous a bien eus: en créant un comité «bidon» pour étudier la question (formule consacrée lorsque l'on veut faire taire un groupe revendicateurs).
À la place Royale, en un seul après-midi, j'ai personnellement compté quatre guides illégaux, après en avoir compté une quinzaine au travail.
Monsieur le maire et chers conseillers, voilà une très mauvaise stratégie. Vous pelletez le problème en avant, en arrière et sur les côtés. Pas grave, la campagne électorale nous intéresse davantage... nous aussi comme citoyens électeurs. Bravo, Madame Labelle, de souligner l'inaction de certains élus.
Jacques Quimper, guide touristique et accompagnateur de groupe depuis 18 ans, Québec