La science, la religion et nous

En réaction à la chronique de Jean-François Cliche, «La science avant tout, qu’il dit...», parue le 4 avril

Je ne suis pas certain de la validité de l’énoncé qui veut que la religion et la science n’ont rien à se dire : ne se disputent-elles pas constamment?

Avec Descartes, la science proclame son autonomie face à la théologie, ce qui lui vaudra mise à l’Index. Spinoza ira plus loin en démontrant la fausseté de l’existence des deux substances proposée par Descartes et affirmera que seule la nature matérielle existe : à l’Index et combattu plus vigoureusement encore par les théologiens de tous bords, y compris par un déiste comme Voltaire, pourfendeur de la religion par ailleurs.

Il ne s’agit pas seulement d’un dialogue de sourds. Au contraire, devant la science, la religion, du moins la religion chrétienne, ajuste constamment certains de ses dogmes depuis au moins Galilée, y compris avec quelques réticences depuis Darwin. Et la science, de son côté, ne peut rien affirmer sur l’existence ou non d’une Puissance suprême.

Et ce n’est pas une coïncidence si les religions établies reculent constamment face au positivisme de la science. C’est que dans ce dialogue, elles ne font pas le poids avec leurs propositions face aux avancées de la science. Ce n’est donc pas un paradoxe de constater que la rationalisation du monde par la religion finit par engendrer la rationalité et le rationalisme, purement et simplement.

Demeure seule la foi admirable du charbonnier, inattaquable? Non! Au-delà se répandent les fondamentalismes en tout genre, les sectes les plus abjectes, les superstitions les plus folles. Devant ces phénomènes, la science et la rationalité sont certes muettes. Leur irrédentisme est même favorisé par l’idéologie multiculturaliste, le «chartisme» à outrance, la bienséance de la rectitude politique la plus échevelée, voire le clientélisme politique le plus méprisable, dont le dernier voyage en Inde du premier ministre fédéral offre l’exemple le plus loufoque. 

Denis de Belleval, Québec