La puissance des riches

François Legault mentionnait vouloir taxer les plus fortunés de la population québécoise. Le lendemain, il disait qu'il avait commis une erreur. Aurait-il été menacé de perdre du financement destiné à son parti politique?
Qui sont les gens qui ont les moyens de donner aux partis politiques?
Nous avons une belle démonstration du lobbying qui hante et tourne autour de nos élus et qui leur dicte comment agir, comment penser, et comment diriger les fonds publics.
Lorsque Bernard Gauthier dit que la population est prise avec des partis politiques et un gouvernement qui se font dicter la marche à suivre par l'establishment, en voilà un bon exemple.
François Paradis, Québec