La publicité à Radio-Canada

Pendant que les journaux, qui sont au bord du précipice, demandent l'aide de l'État pour s'adapter à l'ère numérique et survivre, Radio-Canada demande à ses amis libéraux d'être subventionné à 100 % pour s'affranchir des contraintes du marché. La belle affaire! La sécurité pour Radio-Canada. L'obligation de batailler ferme et une bonne dose d'optimisme pour les journaux, s'ils veulent récupérer une partie des recettes publicitaires ainsi libérées.
Le salut de la culture et de la diversité d'opinions par une société d'État.
Serge Parent, Québec