La propagande de Marc Bellemare

En réaction au texte de Me Marc Bellemare: «Les avocats, cordonniers mal chaussés?»
À mon humble avis, la lettre de M. Marc Bellemare publiée le 13 mars n'est pas un point de vue mais plutôt de la propagande politique en faveur de sa conjointe. Je ne comprend pas que le journal ait laissé passer cela.
Richard Miller, Québec