La présence du Bloc comme vecteur d’idées

Je suis extrêmement ravi que le Bloc québécois puisse présenter un budget et compter sur la présence d’éventuels députés souverainistes qui siégeront au parlement canadien pour défendre les couleurs de leurs idées. C’est la preuve que la fédération canadienne est une grande démocratie. La présence du Bloc est l’assurance que les souverainistes peuvent collaborer et faire grandir cette grande fédération. Si un jour l’Alberta (ou une autre province) voyait naître un parti régionaliste de ce type, ce serait moins inquiétant pour l’avenir du pays puisque les électeurs peuvent constater que l’expression des valeurs québécoises à Ottawa ne menace en rien l’équilibre de la fédération, au contraire elle en solidifie la structure en donnant à chacune des régions du pays le privilège de s’exprimer. Un peu comme le font les maires des villes à l’endroit du pouvoir provincial. Plus les idées circulent, plus le pays en sort grandi! Merci M. Blanchet, vous êtes (pour le moment) un grand Canadien!

Robert Bouchard

Forestville

+

JUSTIN PAYE, JUSTIN POLLUE 

Avec une mauvaise compréhension du fonctionnement des crédits carbone, Justin Trudeau disait au débat des chefs mercredi que le Parti libéral payait les crédits carbone pour leurs deux avions de campagne et leurs véhicules comme lors de l’élection de 2015. S’il avait compris que les crédits carbone sont là pour encourager de moins polluer, cette année, pour sa campagne, il aurait dû faire l’effort de n’utiliser qu’un avion et de diminuer de moitié ses autres véhicules. Il aurait pollué moins et payé moins. Pas beaucoup mieux que les conservateurs d’Andrew Scheer qui ne payent rien!

Richard Gagné

Sainte-Pétronille