Claire Kirkland-Casgrain, photographiée en 1970.

La place des femmes

C'est gigantesque le travail fait depuis la Révolution tranquille des années 60 pour donner aux femmes du Québec ce qu'elles méritent, c'est-à-dire l'égalité, tous domaines confondus, avec les hommes.
La pionnière, celle qui s'est investie à fond dans cette cause, Claire Kirkland-Casgrain, vient de nous quitter pour un «monde meilleur» où, j'espère, elle n'aura pas à refaire le combat. J'ai suivi, à la télévision, les cérémonies de ses funérailles d'État; j'aurais espéré y entendre davantage de voix féminines pour les chants... mais non!
André Drapeau, Saint-Roch-des-Aulnaies