La pièce Huff,c'est tough!

Le 16 février dernier, j'ai assisté à la pièce Huff au théâtre Le Périscope. Un texte habile et écrit pour jouer de Cliff Cardinal. Une mise en scène simple et efficace de Karin Randoja. Bravo! J'en suis encore ébranlé. Quelle audace de présenter l'obscurité qui se déploie encore dans les milieux autochtones.
Pour avoir déjà enseigné chez les premières nations pendant quelques années, j'ai été littéralement touché par cette pièce qui trace un portrait dur, mais tellement vrai. Et comme la vérité n'est pas toujours bonne à dire, ici Native Earth, sous la plume de Cliff Cardinal, a déjoué le vieux dicton. Oui, il faut dire les choses. Le théâtre a cette particularité de provoquer pour comprendre, échanger, réfléchir et avancer. J'avoue, j'ai failli quitter au tout début de la performance, car le sac ziploc et le duct tape m'indisposaient. Mais, j'ai respiré tout comme le disait à quelques occasions le jeune acteur : «Respire». Un défi futur pour ce créateur serait de ressortir le côté éclairé de ces communautés. Il y a également du beau dans ces peuples.
François Robert jr
Québec