La peine d’un tueur

Quarante ans, presque un demi-siècle. La peine est lourde, écrasante, terrible… Du jamais vu!

Mais le crime, lui, n’était-il pas abject, lâche et cruel? Mais au bout du long, long, long couloir, il y a une toute petite fenêtre ronde pour laisser filtrer un rayon d’espoir. Pour nous rappeler l’humanité. La nôtre et la sienne.

Gilles Simard, Québec