Le drapeau de la francophonie

La langue française se porte bien

L'Association internationale francophone des aînés, section Canada-Québec (AIFA, Canada-Québec), est heureuse de signaler que l'Organisation Internationale de la Francophonie, à quelques jours du XVe sommet de la Francophonie qui aura lieu à Dakar (Sénégal), a dévoilé le 5 novembre dernier la parution prochaine d'une étude de 576 pages intitulée La langue française dans le monde, 2014. Cette étude paraîtra le 15 novembre prochain aux Éditions Nathan. Réalisée par l'Observatoire de la langue française, cette étude fait suite à une étude précédente réalisée en 2010.
L'Association internationale francophone des aînés, section Canada-Québec (AIFA, Canada-Québec), est heureuse de signaler que l'Organisation Internationale de la Francophonie, à quelques jours du XVe sommet de la Francophonie qui aura lieu à Dakar (Sénégal), a dévoilé le 5 novembre dernier la parution prochaine d'une étude de 576 pages intitulée La langue française dans le monde, 2014. Cette étude paraîtra le 15 novembre prochain aux Éditions Nathan. Réalisée par l'Observatoire de la langue française, cette étude fait suite à une étude précédente réalisée en 2010.
Au contraire de bien des voix pessimistes dans le passé, la langue française se porte très bien. D'abord elle progresse puisque 13 millions de locuteurs se sont ajoutés depuis 2010 surtout sur le continent africain. Elle est toujours la cinquième langue parlée au monde après le mandarin, l'anglais, l'espagnol et l'arabe ou l'hindi. Mieux, la langue française est la deuxième langue après l'anglais enseignée comme langue seconde au niveau primaire et au début du secondaire. Elle occupe un rang enviable sur Internet, soit le quatrième; elle est la troisième langue utilisée dans le monde des affaires. Bien sûr tout n'est pas pour le mieux. On constate malheureusement que dans les organisations internationales, la langue anglaise prédomine de plus en plus. Et pas seulement dans les organisations internationales... On pourra consulter le résumé de l'étude sur http://www.francophonie.org/IMG/pdf/oif_synthese_francais.pdf
Michel Leclerc, président par intérim, AIFA-Canada-Québec, Québec