La juge ou le commissaire?

Si une preuve n'est pas satisfaisante pour conclure, une preuve insatisfaisante ne signifie pas pour autant l'innocence. Cela peut tout simplement signifier qu'on n'a pas pu coincer légalement un suspect.
Ça laisse place à tout un pan d'activités pour lesquelles, si on n'est pas coupables officiellement, on n'est pas non plus innocentés. Le doute peut subsister...
À choisir entre les deux, je considère que la position de la juge Charbonneau est plus englobante, pénétrante et éclairée que celle du commissaire Lachance.
Gisèle Filion
Montréal