Le maire Régis Labeaume

La grandeur de la ville

Régis Labeaume aime les grands projets. Je lui en propose un, titanesque : baisser les taxes. On a vendu les fusions municipales en invoquant des économies d'échelle dont les citoyens n'ont jamais bénéficié. Après avoir promis monts et merveilles et fourni un effort réel, le maire a réussi à stopper la progression des coûts engendrés par la bureaucratie et les conventions collectives, sans plus. Les citoyens demeurent surtaxés, tout en circulant dans la neige, la glace et les nids-de-poule.
Si Québec embarque dans l'aventure olympique, on peut dire adieu aux baisses de taxes. Combien sommes-nous prêts à dépenser en frais de sécurité qui explosent et en installations inutiles?  Personnellement, j'aimerais mieux que l'on me parle de qualité de vie et de baisse de taxes, plutôt que de fierté de la ville et de rêve olympique.
Serge Parent, Québec