La côte d'Abraham a été complètement fermée entre 8h30 et 11h en raison du minicarambolage de six autobus du RTC.

La foire

Monsieur le maire a été très rapide pour blâmer les arrondissements et la loi à l'occasion des problèmes de déneigement survenus ce lundi 27 janvier. Il a oublié que c'est le règlement adopté en 2009, sous son administration, qui gouverne le déneigement ainsi que l'épandage d'abrasifs et de sels. Les arrondissements s'y conforment aveuglément, on me l'a confirmé, même s'il procure des incongruités, ce dont je me suis plaint à plusieurs reprises depuis quatre ans. Je l'ai fait encore récemment auprès du conseiller de notre district, lequel n'a même pas accusé réception. Le problème est simple: les opérations suivent le règlement, mais non les besoins. Je l'ai constaté quelques fois avec mes voisins. On voit des interventions non requises à certains moments tandis qu'il n'y en a pas lorsque c'est requis. De plus, il y a du gaspillage; par exemple lorsqu'un véhicule circule huit fois dans la rue sans que les autorités ne puissent l'expliquer. Il y en a aussi lorsque l'on étend des abrasifs sans que cela soit nécessaire de l'avis des mêmes autorités. En un mot, c'est la foire lorsque le maire gouverne lui-même, au lieu de voir à ce que la Ville soit bien gouvernée.
Monsieur le maire a été très rapide pour blâmer les arrondissements et la loi à l'occasion des problèmes de déneigement survenus ce lundi 27 janvier. Il a oublié que c'est le règlement adopté en 2009, sous son administration, qui gouverne le déneigement ainsi que l'épandage d'abrasifs et de sels. Les arrondissements s'y conforment aveuglément, on me l'a confirmé, même s'il procure des incongruités, ce dont je me suis plaint à plusieurs reprises depuis quatre ans. Je l'ai fait encore récemment auprès du conseiller de notre district, lequel n'a même pas accusé réception. Le problème est simple: les opérations suivent le règlement, mais non les besoins. Je l'ai constaté quelques fois avec mes voisins. On voit des interventions non requises à certains moments tandis qu'il n'y en a pas lorsque c'est requis. De plus, il y a du gaspillage; par exemple lorsqu'un véhicule circule huit fois dans la rue sans que les autorités ne puissent l'expliquer. Il y en a aussi lorsque l'on étend des abrasifs sans que cela soit nécessaire de l'avis des mêmes autorités. En un mot, c'est la foire lorsque le maire gouverne lui-même, au lieu de voir à ce que la Ville soit bien gouvernée.
Jean-Marie Desgagné, Québec