Travaux routiers

La farce des travaux routiers

Selon les premiers estimés du ministère des Transports du Québec, il faudra 18 ans pour réaliser les travaux d'élargissement de l'autoroute Henri-IV. C'est renversant! Le 25 mai 1961, le président John F. Kennedy lançait un vaste programme ayant pour objectif d'amener un homme sur la lune et de le ramener sur la Terre. Huit ans plus tard, soit en juillet 1969, c'était mission accomplie. À Montréal, le ministre Lebel annonçait en décembre 2013 que le pont Champlain, un projet de 3 à 5 milliards, serait livré en 2018. Les Américains et le gouvernement canadien vivent-ils sur une autre planète que nous?
Selon les premiers estimés du ministère des Transports du Québec, il faudra 18 ans pour réaliser les travaux d'élargissement de l'autoroute Henri-IV. C'est renversant! Le 25 mai 1961, le président John F. Kennedy lançait un vaste programme ayant pour objectif d'amener un homme sur la lune et de le ramener sur la Terre. Huit ans plus tard, soit en juillet 1969, c'était mission accomplie. À Montréal, le ministre Lebel annonçait en décembre 2013 que le pont Champlain, un projet de 3 à 5 milliards, serait livré en 2018. Les Américains et le gouvernement canadien vivent-ils sur une autre planète que nous?
Les ministères aiment bien travailler à leur rythme, en vase clos. On veut reproduire, en pire, la saga interminable vécue avec la rénovation de l'autoroute Duplessis. A-t-on seulement pensé à l'énorme gaspillage de temps et d'argent occasionné par des bouchons qui ne feront que s'amplifier? A-t-on pensé à la pollution engendrée par ces bouchons au moment où nos gouvernements prennent l'argent des contribuables pour subventionner des véhicules moins polluants?
J'espère que, comme bien d'autres, M. Robert Poëti est en train d'apprendre à la dure son métier de ministre. Il doit réviser de fond en comble cet échéancier qui ne peut même pas servir de base de négociations. S'il ne le fait pas, il deviendra éligible à l'obtention d'un doctorat honoris causa de l'école nationale de l'humour.
Serge Parent, Québec