Pierre Karl Péladeau entouré de sa famille, en mai 2015

La famille québécoise te remercie

Cher PKP, J'ai cru en toi lorsque tu as levé le poing. Je crois encore plus à toi, aujourd'hui, quand tu marques le point. Je pavoise.
Tu crois mettre ton projet en retrait pour t'occuper de ta famille, alors que tu nous donnes la plus grande leçon : «La famille est ce qu'il y a de plus important» et chaque Québécoise et Québécois se doit d'entendre, d'accepter et d'intégrer ton message. La famille est ce qu'il y a de plus important, notre famille immédiate mais aussi celle qui nous entoure et fait de nous une grande famille. Tout le reste n'est que fioritures. Tu fais exploser le mur contre lequel nous achoppions depuis toujours, tu viens d'ouvrir toute grande la porte de l'avenir, de notre avenir. Nous ne sommes qu'une seule famille avec toutes ses différences. À nous de nous en occuper avant tout autre choix.
Merci, PKP.
Jacques Genest, Québec