Le fleuve Saint-Laurent, à la hauteur de Kamouraska.

La face cachée des égouts

Dans ma grande naïveté, je croyais qu'au Québec, il y avait belle lurette qu'on ne déversait plus les eaux usées dans notre beau fleuve Saint-Laurent.
Erratum! Et je ne suis pas le seul à s'être fait gourer de la sorte. Découvrir un tel pot aux... me décourage.
Depuis des lunes qu'on m'incite à consommer moins d'eau, à brûler moins de gazoline, à trier mes déchets, et voilà que j'apprends que Victoria, Toronto, Hamilton, Montréal, Québec et toutes les autres polluent sciemment l'eau de nos océans, de nos fleuves, de nos lacs et de nos rivières. Comment ne pas être sceptique!
Et tout cela se faisait, se fait et se fera en catimini pendant encore combien de temps? C'est à n'y rien comprendre! Nos maires, nos ministres, nos dirigeants ont-ils eux aussi une face cachée?
Lévis Bouchard, Québec