La cruauté envers les animaux, une banalité

Tout le monde s'insurge, à juste titre, contre le sort de ce pauvre chien mangé par les vers. Et tout ce beau monde, oui, mange de la viande! Quand on finance allègrement une des industries les plus cruelles qui soient, peut-on vilipender d'autres tortionnaires des animaux? D'autant plus qu'il est possible, et même sain, de «se nourrir sans faire souffrir».
Selon la FAO, il se consomme presque 10,000 kilos de viande chaque seconde dans le monde, soit 311,8 millions de tonnes pour l'année 2014. 
Où est la logique ? Où est le coeur ?
Mieux encore, ou pire, cette industrie carnée est responsable d'à peu près la moitié des émissions de gaz à effet de serre. Sans compter qu'elle engendre plusieurs maladies mortelles chez l'humain.
Où est la conscience ? 
Lorraine Paquet, Québec