La course à la chefferie du Parti Québécois

Alexandre Cloutier et Jean-François Lisée sont les deux principaux candidats qui vont sans doute recueillir le plus de votes pour l'élection du nouveau chef du Parti Québécois le 7 octobre prochain. Mais des deux, c'est Jean-François Lisée qui se démarque le plus jusqu'ici, parce qu'il présente le programme le plus réaliste et le plus pragmatique.
En effet, ce dernier a affirmé qu'il ne veut pas tenir un référendum sur l'indépendance du Québec au cours d'un premier mandat s'il accède au pouvoir. Il veut d'abord prouver aux électeurs québécois qu'il est en mesure de gérer un bon gouvernement attentif à leurs préoccupations.
M. Lisée a l'avantage sur les autres candidats d'avoir été un proche conseiller d'anciens chefs de gouvernements péquistes, dont Bernard Landry et Jacques Parizeau. Il a parfaitement raison de dire qu'actuellement les Québécois ne veulent pas entendre parler à court terme d'un autre référendum comme le prouvent d'ailleurs les plus récents sondages.
Mais pour pouvoir gagner parmi les membres de son parti et par la suite, le coeur des autres électeurs québécois, M. Lisée devra expliquer comment il va s'y prendre notamment pour favoriser la création d'emplois et améliorer le sort des moins bien nantis, deux sujets très sensibles auprès de la population.
André Delage, Québec