Le commissaire Renaud Lachance et la juge France Charbonneau.

La commission Charbonneau et les élections

La Commission Charbonneau fait relâche. En campagne électorale elle était dans une position où elle aurait été surveillée à la loupe. Certaines voix avaient commencé à se faire entendre au nom de la liberté, de la démocratie et de la neutralité afin que la Commission n'intervienne pas dans le débat électoral. Si des témoins étaient venue affirmer devant la Commission et durant l'élection que de l'argent s'est retrouvé «comme par hasard» dans les caisses des partis politiques et/ou de candidats, cela aurait risqué d'influencer le vote des électeurs. L'argument est simple mais aussi un peu simpliste. Ne pas discuter de financement des partis politiques parce qu'il y a une campagne électorale, c'est aussi une intervention. Refuser de parler d'un sujet chaud en période électorale, c'est priver le citoyen d'un éclairage nécessaire et une décision politique qui pourrait aussi influencer le vote !
La Commission Charbonneau fait relâche. En campagne électorale elle était dans une position où elle aurait été surveillée à la loupe. Certaines voix avaient commencé à se faire entendre au nom de la liberté, de la démocratie et de la neutralité afin que la Commission n'intervienne pas dans le débat électoral. Si des témoins étaient venue affirmer devant la Commission et durant l'élection que de l'argent s'est retrouvé «comme par hasard» dans les caisses des partis politiques et/ou de candidats, cela aurait risqué d'influencer le vote des électeurs. L'argument est simple mais aussi un peu simpliste. Ne pas discuter de financement des partis politiques parce qu'il y a une campagne électorale, c'est aussi une intervention. Refuser de parler d'un sujet chaud en période électorale, c'est priver le citoyen d'un éclairage nécessaire et une décision politique qui pourrait aussi influencer le vote !
Jacques Plante, Québec